FiniDeMePriver.com

Fin de mois difficiles : comment s’en sortir ?

Solutions pour fin de mois difficile

Les fins de mois difficiles sont aujourd’hui une réalité pour de plus en plus de français, qui doivent faire face à un découvert bancaire au retour de vacances, à cause de dépenses imprévues, face à une perte d’emploi, ou en raison d’un salaire insuffisant. Il s’agit d’une situation qu’il faut gérer avec philosophie certes, mais aussi avec agilité, au risque de se retrouver dans le rouge à temps plein.
Ci-dessous nos conseils pour vous permettre de faire face à une fin de mois difficile, et surtout d’éviter pareille situation financière à l’avenir.

Faire un état des lieux

Commencez par analyser le pourquoi de vos problèmes financiers, ceux qui vous ont mené à ces fins de mois difficiles : s’agit-il d’un cas isolé ou vous retrouvez-vous dans le rouge très régulièrement ? Avez-vous dû faire face à des imprévus ? Vos dépenses ont-elles augmenté ? Votre salaire est-il trop bas ? Il est essentiel de connaître l’origine du problème afin de pouvoir le solutionner.

Votre priorité : mieux gérer vos dépenses afin que celles-ci soient proportionnelles à vos revenus. Voici comment faire :

Surveillez et suivez régulièrement vos dépenses

Dans votre situation, consulter votre relevé de compte une fois par mois n’est pas suffisant. Même si vous bénéficiez d’un découvert autorisé, il vous faut établir votre comptabilité personnelle en notant toutes vos dépenses ainsi que vos rentrées d’argent, vous aurez ainsi une idée plus précise de ce que vous devez régler chaque mois, et combien il vous restera une fois ces dépenses effectuées : c’est ce que l’on appelle le « reste à vivre ».

Vous pouvez utiliser un simple cahier, un tableau Excel, il existe également des applications de gestion de comptabilité personnelle pour faire vos comptes et établir facilement un budget mensuel. Surveillez également vos comptes bancaires en anticipant les prélèvements (abonnements, factures et loyers).

Révisez vos priorités

Il ne s’agit absolument pas là de sacrifier toutes vos sources de plaisir, ni vos loisirs, mais de faire des choix afin de dépenser moins.
Dépensez-vous beaucoup pour des choses superflues ? Si tel est le cas, des solutions très simples sont à votre portée :

  • Place au paiement en espèces. Afin de mieux contrôler vos dépenses, il est en effet conseillé de ne pas toujours prendre votre carte bancaire ou votre chéquier avec vous lorsque vous faites des emplettes, mais plutôt de payer en espèces. Il est en effet prouvé que nous avons tendance à dépenser plus avec une carte de crédit ou un chèque, car sur le moment, la dépense est virtuelle.
  • Le paiement en espèces a quant à lui l’avantage de vous permettre de vous limiter pour les dépenses imprévues.
  • Limitez les sorties shopping et restaurants pendant un moment.
  • Listez ce dont vous avez besoin, vous saurez ainsi par cœur ce que vous utilisez régulièrement, et ce qui provoque des dépenses inutiles. Une liste des courses alimentaires à la semaine, un récapitulatif des choses dont vous avez besoin pour votre logement ou encore la lettre au Père Noël de vos enfants, n’oubliez pas de tout noter.
  • « Faites-le vous-mêmes ! » Très tendance ces dernières années, le « DIY » Do It Yourself (faites-le vous-même) est un des meilleurs moyens de réduire significativement les dépenses tout en s’amusant. Favoriser le fait maison est plus facile qu’il n’y paraît : au lieu de commander des plats tous préparés, cuisinez pour votre famille. C’est plus sain et plus économique. Vous pouvez aussi fabriquer vous-même certains objets dont vous avez besoin au quotidien en misant sur le recyclage : vos vieux bocaux peuvent aisément devenir des pots à crayon, etc. Le bricolage, c’est ludique et utile !

Il est nécessaire d’accorder la priorité aux dépenses indispensables telles que le carburant, les frais de santé ou bien encore la nourriture, pour anticiper les dépenses à venir.

Nos astuces pour réduire ses dépenses au quotidien en 10 étapes clés

Adoptez la mensualisation

La mensualisation est une solution toute trouvée qui permet d’éviter de faire des dépenses importantes.
Il s’agit de procéder à la répartition des paiements sur 10 ou 12 mois, ce qui permet d’alléger la note de manière significative. En dehors des impôts, il est ainsi possible de payer son assurance auto, l’eau et l’électricité au mois par exemple.

Ne culpabilisez pas à cause d’une fin de mois difficile !

C’est, en général, à la rentrée des grandes vacances que nous connaissons ce pic de fin de mois difficile avec un afflux de factures, les impôts qui tombent, et que les soldes et les congés d’été sont passées par là…
Si en revanche, vous avez fréquemment besoin d’argent mais que vous avez déjà plusieurs crédits qui vous demandent un remboursement trop important chaque mois, la situation est à prendre au sérieux. Si vos crédits vous amènent à un taux d’endettement supérieur à 33%, inutile de solliciter un autre petit crédit. Il est dès lors préférable de privilégier un rachat de crédits. Cette opération consiste à regrouper vos dettes actuelles, auxquelles peut éventuellement s’ajouter un besoin d’argent complémentaire, dans un seul et nouveau crédit dont le montant sera diminué et la durée allongée, ceci en vue de faire baisser votre mensualité.
Votre nouveau crédit, plus long il est vrai, vous permettra d’éviter une situation de surendettement, des agios conséquents, et vous apportera une vraie bouffée d’oxygène.

Cela peut arriver à tout le monde d’être un jour dans le rouge. Donc regardez en avant et appliquez les conseils ci-dessus car vous morfondre ne fera que vous saper le moral et aggraver votre situation.

Vente photo créé par freepik – fr.freepik.com

Partager
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gérer les cookies

Trop de PRÊTS ?

Prêts à faire décoller votre reste à vivre ?

Crédits auto, conso, travaux, Immo…
Arrêtez de prendre l’eau avec votre budget :
Regroupez vos crédits !

Un créneau en particulier ?