FiniDeMePriver.com

Calcul du Reste à Vivre

Comme vous l’avez peut-être lu dans nos articles consacrés à la bonne gestion de son budget, le calcul du reste à vivre est autant un élément clé qu’utilise votre banquier pour évaluer votre santé financière, qu’un précieux allié pour vous aider à maîtriser vos dépenses.

On aime (ou pas) faire les comptes !

Calculez votre Reste à Vivre

Ressources

Charges

Résultat

Votre Reste à Vivre est de :

Votre Reste à Vivre par Personne est de :

€ / personne

Mon "reste à vivre" est-il bon ?

S’il est entendu que le taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33%, l’évaluation du “reste à vivre” est un petit plus complexe.

On estimera qu’un reste à vivre acceptable se situera autour de 700€ par mois pour une personne seule.
Ajoutez-y en plus 300€ pour un foyer composé de 2 personnes, et 100€ ensuite par personne supplémentaire.
Si vous habitez en région parisienne, quel que soit le nombre de personnes vivant sous votre toit , 100€ de plus seront requis pour considérer que votre part de revenus encore disponible reste décent.

Le tableau suivant peut vous aider à mieux appréhender cette notion de reste à vivre : 

 

Comment est calculé le reste à vivre

Pour faire simple, le calcul correspond à :
Ressources – Dépenses = Reste à Vivre

Autrement dit, le reste à vivre représente le montant de vos liquidités encore disponible après le règlement de vos obligations mensuelles (crédits, impôts et autres prélèvements …).

Quel intérêt de le calculer

Il permet à n’importe quel analyste financier, qu’il soit conseiller bancaire ou courtier en crédits, d’estimer la ou les mensualités à ne pas dépasser dans le cadre d’une demande prêts ; en complément du calcul du taux d’endettement.

Comment améliorer son reste à vivre​

Disposer de plus d’argent disponible après le paiement de ses échéances n’est pas chose aisée, mais n’est pas impossible pour autant.

Nous publions régulièrement des articles pour aider à bien gérer son budget, notamment des trucs et astuces pour réduire ses dépenses.

Si vous avez plusieurs emprunts en cours (consommation, immobilier), des découverts et/ou un besoin de trésorerie, la consolidation de dettes peut-être une solution.

Trop de PRÊTS ?

Prêts à faire décoller votre reste à vivre ?

Crédits auto, conso, travaux, Immo…
Arrêtez de prendre l’eau avec votre budget :
Regroupez vos crédits !

Un créneau en particulier ?