Prêt, crédit : Taux d’endettement- existe-t-il une règle ?

/taux-endettement-maximum

Même s’il n’existe aucun texte de loi encadrant la détermination d’un niveau d’endettement maximal, la majorité des banques ont pour habitude de limiter ce taux d’endettement à 33% des revenus d’une personne ou d’un ménage. Le taux d’endettement est un critère d’octroi à part entière pour toutes les banques. Il détermine la capacité d’un emprunteur à rembourser son crédit. Il peut donc être un motif de refus de votre demande de financement. On peut augmenter ou baisser le niveau d’endettement en jouant à la hausse ou la baisse sur le taux, ou bien encore sur le montant emprunté, ou bien encore sur la durée d’amortissement du crédit.

Taux d’endettement- comment se calcule-t-il ?

On obtient le taux d’endettement d’un emprunteur en mettant en rapport le montant des remboursements de crédits envisagés ou existant sur les revenus disponibles. Plus généralement il vous suffit tout simplement d’additionner l’ensemble de vos charges fixes et de les diviser par la totalité de vos revenus réguliers. Puis vous multipliez cette fraction par 100, et vous obtenez alors votre niveau d’endettement.

Par exemple si une personne gagne 2 000 euros par mois et qu’elle doit rembourser son prêt avec une mensualité de 660 euros par mois. Cela indique que cette personne doit mobiliser un tiers de ses revenus au remboursement de son prêt. Son taux d’endettement sera donc de 33%.

Dans les revenus nous ne comptons que les revenus réguliers (nous prenons essentiellement comme revenus Les salaires, Les aides personnalisées, Les revenus fonciers pour les propriétaires d'un logement en location, Les pensions diverses et aides personnalisées), nous isolons donc les revenus exceptionnels comme des primes, gratifications ou produits de ventes exceptionnels.

En fonction de la hauteur des revenus, le taux d’endettement peut être revu à la hausse. Dans tous les cas il ne peut dépasser 40% maximum.

Découvrez nos solutions de rachats de crédits immobiliers >

Taux d’endettement – quand est-il acceptable ?

Au-delà d’une toute notion de critère en tant que tel, le niveau d’endettement raisonnable est celui qui permet à l’emprunteur de rembourser son crédit dans des conditions normales, sans déséquilibre de son budget quotidien, et dans l’idéal avec toujours une capacité d’épargne.

Dégradation du taux d’endettement – s’en inquiéter par quelques signes avant-coureurs

Au fil du temps, chaque emprunteur ou ménage peut être amené à recourir au crédit (financement de travaux, financement auto, accompagnement des enfants dans leurs études, etc.) Le taux d’endettement peut alors rapidement passer à un niveau toxique, voire dangereux. Et il peut avoir comme conséquence l’apparition de difficultés pour rembourser les crédits existants. Il est donc important de réagir dès l’apparition d’un découvert récurrent, ou bien encore des reports d’épargne, ou bien encore des premiers impayés. Et il est surtout urgent, dans ces cas précis, de réagir. Le rachat de crédits peut être une des solutions à la portée de l’emprunteur.

Simuler votre rachats de crédits immobiliers >