Prêt, crédit : ce qu'il faut savoir sur l'assurance décès

Assurance décès pour prêt et crédits

L’assurance décès est une forme particulière d’assurance-vie, proposée notamment lors d’un crédit immobilier. C’est un outil de prévoyance, non un placement financier, dont le but est de fournir à vos proches un capital qui les aidera à subvenir à leurs besoins en cas de disparition précoce.
Vous vous souciez de l’avenir de vos proches ? Nous vous aidons à y voir plus clair en 5 questions / réponses.

Assurance décès : comment ça marche ?

Vous définissez au départ un capital que vous souhaitez voir versé à votre décès à vos bénéficiaires (enfants, petits-enfants, conjoint ...), puis vous payez une cotisation qui varie en fonction de divers éléments tels que le montant dudit capital, votre âge et votre état de santé. Ce contrat peut être à durée déterminée ou indéterminée.

L’assurance décès est-elle obligatoire ?

Souscrire une assurance décès n’est pas obligatoire, sachez néanmoins que de nombreux établissements prêteurs n’accordent pas de crédit en son absence.

Découvrez nos solutions de rachats de crédits immobiliers >

Pourquoi prendre une assurance décès et quand souscrire ?

Dès que possible ! En effet, plus vous souscrivez jeune (et en bonne santé), plus les cotisations seront abordables. Renseignez-vous également sur l'âge limite de souscription, qui varie en fonction des organismes.
 

Le conseil de Fini De Me Priver

Nous vous conseillons d'être le plus précis possible et de ne rien dissimuler à la Compagnie d'Assurance Décès, tout risque non connu pouvant faire l'objet d'une exclusion, et donc de non-paiement du capital dû.
De plus, l’assuré, s’il dépasse l’âge limite, ne récupère aucune des cotisations versées.

 

Quelles sont les contraintes et formalités à accomplir ?

Les formalités médicales sont obligatoires pour la souscription d’une assurance décès, soit avec un questionnaire médical, soit uniquement avec une déclaration d'état de santé, ce qui est généralement le cas pour des montants peu importants (maximum 100 000 €) et pour un assuré ayant un âge inférieur à 50 ans.

Quels en sont les avantages ?

Lorsque vous souscrivez un contrat assurance décès, la compagnie d'assurance s'engage à verser à l'assuré ou aux bénéficiaires désignés, en fonction des garanties ou options souscrites, le versement d’un capital ou d’une rente en cas de décès ou de Perte Totale et Irréversible d'Autonomie.

Sachez enfin que les sommes versées en cas de décès sont exonérées de taxes et de tout impôt, ainsi que de droits de succession lorsque le bénéficiaire est le conjoint ou le partenaire de Pacs. Le capital décès est révisable chaque année au 1er avril.

Simuler votre rachats de crédits immobiliers >