Le guide pour bien préparer sa retraite

/guide-preparer-retraite

Information : Le projet de réforme du système de retraite n'étant pas encore acté officiellement au moment de la publication de cet article, les informations présentées ci-après restent toujours d'actualité.

Environ 3 Français sur 4 se sentent inquiets du revenu qu’ils percevront à la retraite, c’est pourquoi il est important de bien la préparer pour en profiter sereinement.
Quand dois-je commencer à préparer ma retraite ? Avec quels moyens ? Découvrez dans ce guide quelques conseils pour la préparer au mieux !

Quand partir à la retraite ?

En France, l’âge légal minimum de départ à la retraite est de 62 ans pour les personnes nées après 1955. Pour les plus anciennes générations, elles peuvent partir plus tôt à la retraite, tout dépend de leur âge. Voici un récapitulatif :

Naissance Âge de départ à la retraite
< 01 juillet 1951 60 ans
01 juillet 1951 – 31 décembre 1951 60 ans et 4 mois
1952 60 ans et 9 mois
1953 61 ans et 2 mois
1954 61 ans et 7 mois7
> = 1955 62 ans

Dans certains cas, il est possible de partir à la retraite avant l’âge légal (sous certaines conditions), notamment pour :

  • les personnes ayant commencé à travailler jeune (entre 14 et 20 ans)
  • les personnes en situation de handicap
  • les personnes ayant eu des métiers dit « pénibles » (amiante, pénibilité…)

Afin de bénéficier d’une pension de retraite complète (100%), il faut cotiser un certain nombre de trimestres au cours de sa vie professionnelle. Là encore, le nombre dépend de votre année de naissance. Les personnes nées en 1958 ou avant ont besoin de 160 trimestres (40 ans) contrairement aux personnes nées à partir de 1973 qui ont besoin de 172 trimestres (43 ans).

Il faut donc remplir deux conditions pour pouvoir partir en retraite :

  • Disposer de l’âge minimum légal (sauf exceptions)
  • Cotiser l’ensemble des trimestres nécessaires

Vous pourrez partir à la retraite sans avoir obtenu la totalité de vos trimestres, mais, dans ce cas, une décote sera appliquée à votre pension de retraite.
Qu’est-ce qu’une décote ? Il s’agit d’un coefficient de minoration de sa pension de retraite lorsqu’un individu n’a pas atteint les deux conditions pour partir en retraite. Ce coefficient est calculé selon le nombre de trimestres manquants (1,25% par trimestre en partant de 50%, qui correspond au taux plein).

Comment calculer sa retraite ?

Pour calculer votre pension de retraite, il faut faire la moyenne de vos 25 années les plus avantageuses en termes de salaires bruts annuels. Vous disposerez d’environ 50% du montant de la moyenne de tous ces salaires, pour une pension retraite à taux plein (100%). Il est conseillé de faire une simulation puisque chaque personne a un profil différent et n’a pas le même nombre de trimestres.

Pour plus d’informations sur les détails du calcul de la retraite, consultez le site du service public.

A quel âge épargner pour la retraite ?

Afin de bien préparer sa retraite, il est primordial d’épargner le plus tôt possible. En effet, mécaniquement, vous allez connaitre une baisse de vos revenus, il est donc important de se constituer un patrimoine pour pallier cette baisse. Il n’y a pas d’âge pour commencer à épargner mais il est conseillé d’y penser vers 35-40 ans lorsque votre prêt immobilier est, pour la plupart des personnes, bientôt terminé (pour les propriétaires) ou remboursé. Le mieux est d’allouer une partie de votre salaire par mois dédiée à la retraite et de ne pas y toucher pour d’autres projets.

Comment épargner pour préparer la retraite ?

Plusieurs contrats existent pour épargner : le Plan d’Epargne Retraite (PER), le Plan d’Epargne Entreprise (PEE), l’assurance-vie…Il faut choisir le plus avantageux pour vous. D’autre part, être propriétaire ou avoir des placements immobiliers est un très bon moyen d’obtenir un revenu financier supplémentaire à votre pension de retraite.

Devenir propriétaire de sa résidence principale

Être propriétaire s’avère être avantageux pour bien préparer sa retraite. Pour la plupart des Français, être propriétaire et avoir remboursé son crédit immobilier est un gage de sécurité. En achetant son logement au plus tôt, vous n’aurez plus de crédit à rembourser pendant votre retraite, et donc moins de charges que si vous étiez locataire. Il est fortement conseillé d’investir dans sa résidence principale comme premier moyen d’épargne retraite. Encore mieux, vous pouvez investir si vous le pouvez dans des biens immobiliers dédiés à la location pour vous permettre d’avoir une source de revenu supplémentaire.

Le nouveau Plan Epargne Retraite (PER)

Depuis le 01 octobre 2019, trois nouveaux Plan d’Epargne Retraite (PER) vont être mis en place progressivement en remplacement des contrats actuels :

  • PER Individuel remplacera le PERP, Madelin, Préfon
  • PER d’entreprise collective remplacera le PERCO
  • PER d’entreprise obligatoire, anciennement l’Article 83

Il ne sera plus possible d’ouvrir un PERP, Préfon ou un contrat Madelin à partir d’octobre 2020, mais vous pourrez bien sûr transférer votre épargne sur votre nouveau PER si vous le souhaitez. Un des changements majeurs du PER est que vous pourrez choisir, à partir de l’âge de la retraite, de récupérer la totalité de votre capital ou de privilégier la rente, voire même faire les deux. Il sera également possible de récupérer vos économies avant l’âge de la retraite afin d’acheter votre résidence principale. Ce n’était pas possible auparavant avec les autres contrats.

Le Plan d’Epargne Entreprise (PEE)

Le Plan D’Epargne Entreprise (PEE) est un système d’épargne collectif souvent à l’initiative de l’employeur. C’est-à-dire que les salariés de l’entreprise peuvent collectivement se constituer des valeurs mobilières (actions, obligations, titres de créances négociables…) en effectuant des versements sur le PEE. Ces versements ne sont pas obligatoires et peuvent être des sommes issues de :

  • l'intéressement
  • la participation
  • transfert d'autres plans d'épargne salariale (sauf le Perco)
  • Droits inscrits sur un compte épargne temps (CET)
  • Versements volontaires des salariés

Lorsqu’une entreprise met en place le Plan d’Epargne Entreprise (PEE), tous les salariés ont le droit d’y avoir accès, généralement à partir de 3 mois d’ancienneté. Les sommes du PEE sont bloquées pendant au moins 5 ans, sauf en cas d’événements : mariage, pacs, naissance, divorce, rupture du contrat de travail etc. Le PEE permet de bénéficier d’une épargne pour les salariés mais également d’avantages fiscaux. En effet, l’intéressement, la participation et l’abondement ainsi que les plus-values potentielles sont exonérées d’impôts sur le revenu dès qu’elles ont été bloquées pendant 5 ans ou en cas d’événements exceptionnels.

Souscrire à une assurance-vie

C’est l’un des placements favoris des français : l’assurance-vie. Vous pouvez en ouvrir un à votre nom ou pour un tiers (votre compagne ou vos enfants, par exemple). Ce type de contrat vous permet de placer de l’argent pour épargner pour votre retraite ou bien pour transmettre un héritage. En effet, si l’assureur décède, la somme reviendra à son bénéficiaire qu’il aura préalablement désigné. Mais, l’argent investi dans l’assurance-vie peut être versé à tout moment par l’assureur. Il faut savoir qu’ouvrir une assurance-vie permet d’être exonéré d'impôts sur votre contrat d'assurance-vie dès la 8ème année. C’est pourquoi l’assurance-vie est un type de placement plébiscité par les français.

Pour bien préparer sa retraite, il faut donc s’y prendre tôt et se renseigner sur les placements et contrats d’épargne les plus avantageux pour vous. Pour plus d’informations sur comment préparer sa retraite, rendez-vous sur le site https://www.info-retraite.fr/.

Préparer ma retraite grâce au rachat de crédits

Lorsque vous êtes en retraite, votre revenu baisse d’environ 30%, ce qui peut fragiliser le budget des retraités. Le rachat de crédits peut être une solution pour retrouver de la sérénité dans vos finances. En quoi consiste le rachat de crédits retraite ? C’est une opération visant à regrouper l’ensemble de vos prêts (immobilier, consommation…) en un seul. Vous ne payez plus qu’une seule mensualité. Cela permet, pour les retraités, d’obtenir plus de pouvoir d’achat à la fin du mois. En effet, en regroupant vos prêts, le taux d’endettement est revu à la baisse. En contrepartie, la durée de remboursement du prêt est rallongée. Le regroupement de crédits permet d’éviter une situation de surendettement !

Pour plus d’informations, consultez notre page web sur le rachat de crédits Retraite >