Réussir son déménagement : quel crédit immobilier choisir ?

Choix de son crédit immobilier

Déménagement : quel crédit immobilier choisir ?

Vous envisagez prochainement de déménager pour acheter ? Pour mener à bien votre projet et mieux financer votre nouvelle acquisition, vous devez probablement recourir à un prêt immobilier. Le prêt immobilier se différencie d’un prêt à la consommation par l’objet de la dépense : comme l’explique le site en ligne de Papernest, un crédit immobilier a pour objet l’acquisition d’un bien immobilier. Néanmoins, il existe plusieurs types de prêts et toutes les banques ne proposent pas le même d’intérêt. Par conséquent, quel crédit immobilier choisir ? Voici quelques conseils pour vous y retrouver.

Quel crédit immobilier choisir et quel taux immobilier ?

Pour assurer le financement de votre achat immobilier avant votre déménagement, il faut trouver le bon type de prêt immobilier.

En général, les organismes prêteurs suggèrent différentes options en fonction :

  • De la nature du bien à acquérir (résidence principale, secondaire, investissement locatif) ;
  • Du type de logement que vous désirez acheter ;
  • De votre situation professionnelle et personnelle.

En effet, afin que la banque accepte votre demande de financement et vous octroie un meilleur taux d’intérêt, il faut que vous lui présentiez un dossier attractif. Vous devez notamment avoir un bon apport personnel, c’est-à-dire l’équivalent d’au moins 10 % de la somme empruntée, ainsi qu’une situation professionnelle stable. Sachez que, depuis quelques années, votre taux d’endettement ne peut plus excéder les 33 %.

Pour votre achat, vous avez donc le choix entre divers crédits :

  • Le crédit « In Fine » ;
  • Le crédit relais ;
  • Le crédit amortissable

Si vous choisissez le crédit « In fine », vous payez des intérêts tous les mois et le capital emprunté à l’échéance du contrat. Le crédit relais fonctionne un peu près de la même manière et s’adresse uniquement aux emprunteurs déjà propriétaires qui souhaitent acquérir un nouveau bien immobilier avant la vente du premier. Enfin, dans le cadre d’un crédit amortissable, chaque mensualité que vous payez permettra de rembourser une partie de l’argent emprunté et les intérêts. Il s’agit du prêt immobilier le plus commun et adapté à un premier achat immobilier, par exemple.

Avant de décider quel crédit immobilier choisir, il faut également tenir compte du taux immobilier. On en distingue 3 sortes :

  • Le prêt à taux fixe ;
  • Le prêt à taux variable ;
  • Le taux variable « capé »

Mais ne vous basez pas uniquement sur ce taux immobilier pour prendre votre décision étant donné qu’il existe d’autres composantes telles que le coût de l’assurance et les frais de dossier qui entrent en jeu. De plus, les établissements bancaires fixent elle-même leurs taux immobiliers. Il est donc important de comparer les différentes offres des banques avant de se lancer dans la contraction d’un crédit immobilier.

Comment déterminer les mensualités grâce à une calculette de prêt immobilier ?

Dès lors que vous avez décidé quel crédit immobilier choisir et à quel taux, vous pouvez vous renseigner sur vos prochaines dépenses mensuelles. Les experts de Papernest conseille aux futurs acheteurs d’effectuer une simulation de prêt. Cela vous permettra de connaître le montant de vos mensualités après contraction de votre crédit.

Pour calculer cette somme, vous pouvez vous servir d’une calculette de prêt immobilier. Grâce à ce genre d’outil que vous trouverez en ligne, vous pourrez déterminer le prix mensuel de votre prêt immobilier, et ce, suivant votre taux d’intérêt, le capital emprunté et la durée du crédit.

Les pièces à fournir pour obtenir un prêt immobilier

Selon le guide Papernest  « Constituer son dossier de prêt immobilier », le dossier de prêt immobilier doit comporter certaines pièces :

  • Un certificat de résidence datant de moins de 3 mois ;
  • Le compromis de vente
  • Un justificatif d’identité valide ;
  • Les trois dernières fiches de paie ;
  • Les deux derniers avis d’imposition ;
  • Les trois derniers relevés de votre compte bancaire.

Il est à noter que les éléments à fournir peuvent être distincts d’un établissement de crédit à un autre. Dans tous les cas, quel que soit l’organisme auprès duquel vous avez contracté votre prêt, vous avez en principe quatorze jours pour vous rétracter. Pour obtenir davantage d’informations sur le crédit immobilier en 2020, consultez cette page.