Vrai ou faux : 8 idées reçues sur le rachat de crédit

idées reçues sur le rachat de crédit

De plus en plus de français ont recours au rachat de crédit, soit pour diminuer leur taux d’endettement, soit pour simplifier la gestion de leur budget, soit encore pour financer un projet. Pourtant, cette solution souffre d’idées reçues tenaces. Nous vous aidons à y voir plus clair.

Une solution seulement destinée aux propriétaires immobiliers ?

La première idée reçue consiste à penser que le rachat de crédit est destiné aux seuls français en situation de surendettement. Ceci est une idée bien sur fausse. Celles et ceux qui y ont recours souhaitent soit diminuer leur endettement, soit simplifier la gestion de leur budget, ou encore financer un nouveau projet sans déséquilibrer le budget familial. Les cas de surendettement sont quant à eux directement traités par la Banque de France.

On entend aussi souvent dire que seuls les propriétaires ont accès au rachat de crédits : c’est bien entendu faux. Il concerne toutes les catégories, du propriétaire au locataire, en passant par l’accédant à la propriété ou encore le logé gratuit. D’autres critères comme la situation professionnelle, l’âge, le nombre d’enfants viennent éclairer l’établissement prêteur sur les possibilités de financement de vote besoin.

via GIPHY

Rachat de crédits : tous fichés ?

On nous explique également régulièrement que cette solution de financement entraîne systématiquement une inscription au fichier de la Banque de France : c’est encore une idée reçue : c’est avant tout un prêt traditionnel amortissable. Il n’a en aucun cas pour conséquence un fichage à la Banque de France.

Tout comme le rachat de crédit ne concerne pas uniquement la reprise de prêts immobiliers : là encore, c’est idée fausse qui a la peau dure. En effet il peut englober plusieurs types de crédits comme les prêts immobiliers, les prêts auto, les prêts travaux, les prêts personnels, les prêts à la consommation, et aussi les découverts bancaires.
Et les dettes personnelles me demanderez-vous ? On peut aussi inclure dans un rachat de crédit des dettes personnelles, familiales ou fiscales... c’est dire l’étendue des champs d’intervention !

Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages du rachat de crédit ?  

Faut-il changer de banque pour obtenir un rachat de crédit ?

A l’inverse les emprunteurs ne pensent pas toujours possible d’intégrer un découvert bancaire dans un rachat de crédit. Pourtant cela est très facilement envisageable. Et pour une raison très simple : le découvert bancaire est assimilé à un prêt à la consommation, il est alors tout bonnement envisageable de l’intégrer.

Très régulièrement, les clients pensent aussi que cela implique de changer de banque, et c’est encore une fausse idée reçue. Vous pouvez très simplement faire votre rachat de crédits avec un établissement prêteur spécialisé, sans pour autant avoir à changer de domiciliation bancaire.
On pense aussi trop souvent que cette solution est à taux variable, ou avec un taux très élevé. Tout cela est erroné. Dans la plupart des cas, il est réalisé à taux fixe. Et surtout, il permet très souvent de profiter d’un taux bien plus compétitif. C’est donc souvent plus de sécurité et plus d’économies dans la même opération.

Faites une simulation gratuite et sans engagement >  

En synthèse :

  • Le rachat de crédit n’est seulement destiné aux personnes en situation de surendettement
  • Les locataires y ont aussi accès
  • Il n’entraîne pas une inscription à la Banque de France
  • Le rachat de crédit ne concerne pas uniquement la reprise de prêts immobiliers
  • On peut aussi y inclure des dettes personnelles
  • Il est possible d’intégrer un découvert bancaire
  • Cela n’implique pas forcément de changer de banque
  • La plupart du temps, il est à taux fixe et plus compétitif.


Vous souhaitez être accompagné dans votre rachat de crédit ?


Contactez nos experts > par mail
ou par téléphone : 
> 02 30 26 02 00



Crédit Photo : https://www.rawpixel.com/